Parfait

J’aimerais que tout soit parfait. J’aimerais que rien ne dépasse. J’aimerais que l’imprévu disparaisse. Mieux, qu’il n’ait jamais existé.

J’aimerais être maîtresse de toute chose, de l’ensemble des aspects de ma vie. J’aimerais que rien ne déborde, que tout reste droit et aligné.

J’aimerais tout maîtriser. J’aimerais avoir le contrôle.

J’aimerais avoir moins peur.

C’est bien pour ça que je fais le ménage frénétiquement. C’est bien pour ça que je torture mon corps. C’est bien pour ça que j’alignais les stylos, durant l’enfance. Que je m’interdisais de marcher sur les démarcations du carrelage au collège. Qu’au lycée, il fallait que je tourne mon pied trois ou cinq fois (jamais quatre), avant d’entrer dans certaines salles. Que je devais éteindre ma lampe de chevet soit trois fois, soit cinq fois de suite, le soir. Sans ça, mon monde risquait de s’écrouler. J’aurais des mauvaises notes. Quelqu’un tomberait malade. Ou pire : on découvrirait l’existence de ces rituels et on m’empêcherait de les faire.

J’aimerais que tout soit parfaitement aligné. Mais le monde n’est qu’imprévu. Comment faire ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :