Proclamation d’une nouvelle République

J’aimerais beaucoup que vous m’écoutiez ! Tout le monde est là ? Attentif ? Bien, parce que ça va commencer. En rang, s’il vous plaît, ouvrez vos oreilles parce que ça va faire mal. Non, je rigole… enfin, quoi que. Tout le monde est prêt ? Bien ! Alors voici mon allocution, présidente des autistes bancales :

TADAM TADAM TA DA DA DIIIM DADA

S’éclaircit la voix

Chers concitoyens, chères concitoyennes, chers autistes.

Le temps est venu de nous rebeller. Ceci est une déclaration de guerre envers les neurotypiques. Oui, vous ne vous y trompez pas, nous sommes bien en guerre ! Nous les opprimés, nous les laissés pour compte, nous les bancales du cerveau : notre temps est venu ! Nous ne devons plus nous laisser faire, nous laisser traiter d’handicapés par des neurotypiques qui font tout dans la norme. L’heure est venue de nous soulever, de prendre les armes et de réclamer la place qui nous revient de droit dans cette société ! Oui, nous sommes à même de travailler, même si cela nécessite quelques ajustements. Oui, nous sommes capables, comme tout le monde, d’aimer, d’aider, de compatir, de réussir ! Oui, nous sommes des citoyens et citoyennes au même titre que n’importe qui. Et non, dorénavant, nous ne nous laisserons plus faire. Fini le temps des non-dits. Terminée l’ère de la colère tue. Révolue la trop longue période de froid et d’obscurité. Nous exigeons désormais d’être en pleine lumière pour nous afficher tels que nous sommes : des autistes fiers de leur diversité. Oui chers camarades de lutte contre l’oppression d’une psyché normée, nous sommes fiers d’être ainsi, bancals mais beaux. Et aujourd’hui, nous prenons notre indépendance du patriarcat et de toutes ses oppressions multiples. C’est pourquoi je proclame solennellement, en ce jeudi 12 mars 2020, la naissance de la République des opprimés de la psyché. Cette nouvelle République, belle, grande et égalitaire, est ouverte à toutes celles et ceux qui se considèrent comme bancals du cerveau, mis au banc de la neurotypie et du patriarcat engoncé dans ses étroitesses d’esprit. Mesdames, messieurs, je vous le dis et j’ai plaisir à l’affirmer : nous sommes désormais libres ! Libres de penser en arborescence, libres d’êtres différents, haut potentiel ou autistes, bipolaires ou schizophrènes. Libres d’afficher avec fierté notre hypersensibilité. Libres d’avoir la place qui nous revient de droit dans cette société autrefois si étroite. Et c’est aujourd’hui mon privilège que de vous offrir une place bien plus grande, bien plus épanouie, que vous méritez, que nous méritons. Alors rejoignez-nous dans la République des opprimés de la psyché, des bancals du cerveau et des émotions. Cette belle République est ouverte à toutes et tous.

Vive la neurodiversité, vive la République, vive nous !

TADAM TADAM TA DA DA DIIIIIM DADA TAAAAM

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :