Pas à la hauteur

Souvent, je ne me sens pas à la hauteur. De quoi que ce soit, de tout. Alors j’abandonne, je baisse les bras face à une difficulté que je n’ai pas encore rencontrée, seulement imaginée. Ça peut aller d’écrire du roman, ce dont je rêve depuis toujours, à répondre à un texto. Un pauvre texto. Quand le ding de la sonnerie retentit – ou plutôt quand le rectangle vert de la notification s’affiche sur mon écran, puisque j’ai supprimé tous les sons du téléphone, ça me stressait trop – je me sens comme tétanisée. Paralysée par un sentiment d’intrusion. On me dérange, tu me déranges, toi qui m’écris alors que je ne t’ai rien demandé.

A l’inverse, si quelqu’un ne me répond pas dans la seconde alors que je lui ai envoyé un message, même futile, ça m’exaspère au plus haut point. Je commence par m’agacer de ce manque de considération, puis je me demande si la personne me boude, puis pourquoi elle ne veut pas me répondre. Elle est fâchée ou agacée ou carrément consternée, j’en suis sûre. Je n’aurais pas dû écrire ça, j’suis conne. Merde merde, j’ai vraiment dit n’importe quoi, quelle conne. « S’lut ça va ? », nan mais sérieusement ? C’est naze, il manque une virgule entre les deux propositions. Je parie qu’elle s’est fait la réflexion. Et puis « s’lut », c’est nul, ça fait presque « slut » en anglais. Nan mais franchement, qu’est-ce qu’il m’est passé par la tête ?

Tout à tour, tous les scénarios défilent dans mon esprit. Et je m’auto-flagelle, si ce n’était pas encore clair pour vous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :